Encore une démonstration lamentable du pourrissement du sport professionnel. Après les cas de dopage de Gatlin et Landis, voici que le Milan AC sanctionné pour avoir truqué des matchs en Italie se voit accordé le droit de disputer la Ligue des Champions. C'est lamentable de voir que les pires pratiques peuvent exister en toute impunité.

Bon d'un autre côté, le FIFA est spécialiste des pratiques douteuses. Par exemple, aucun contrôle sanguin n'a été effectué durant la coupe du monde. Pour la traque du dopage on repassera...