Voilà une information capitale qui va encore donner du grain à moudre aux tenants du manger, bouger. Selon une étude scientifique, trop manger nuirait aux capacités intellectuelles. En gros (quel humour), les personnes obèses seraient moins "intelligentes" que leurs homologues minces. Voilà une étude qui va encore nous valoir des campagnes moralisatrices appelant à la rééducation et aux pratiques orthodoxes, dans la droite ligne du parti. C'est que j'appelle la pensée diététique Mao Tsé Tong.

Plus sérieusement, cette étude est une escroquerie car il existe aussi un lien très fort entre pauvreté et obésité. Et oui, l'obésité est surtout une maladie de pauvres, tout simplement parce que la nourriture la plus grasse est aussi la moins chère. Regardez le prix au kilo des petits gâteaux par exemple. On pourrait donc dire que l'obésité étant une maladie de pauvres et que les pauvres étant souvent moins instruits (sortie prématurée du système scolaire, métiers peu valorisant...) alors cette étude enfonce des portes ouvertes et se trompe totalement dans ses corrélations.

Sauf que personne ne parlera de ça, on préfèrera effrayer le bourgeois en lui disant que trop manger rend con. Sauf que ne pas se faire plaisir en mangeant, c'est franchement chiant. Alors je préfère être idiot mais repu. Pas vous ?