Voici un article intéressant (et amusant par les commentaires de lecteurs) affirmant que le tabagisme augmente de manière dramatique chez les ados parisiens. Bizarrement, les campagnes de pub gores et l'augmentation du prix des cigarettes n'y font rien. Peut-être que les campagnes anti-tabac parfois hystériques sont contre-productives : elles donnent au tabac l'attrait de l'interdit. On pourrait dire de même de la lamentable campagne manger-bouger que nous subissons à longueur de journée.

Et si on fichait la paix aux gens ? En les responsabilisant un minimum, on pourrait même les voir faire un choix sain.

Posted via email from Vincent's posterous