Voici un article pertinent d'une conseillère bancaire qui ose remettre en cause la rengaine du "c'est la faute aux banquiers". Sa vision est intéressante car elle pointe du doigt l'un des travers du moment par des exemples concrets: la déresponsabilisation des clients qui mettent leurs erreurs et leur mauvaise gestion sur le dos de la banque. Que peut la banque pour des clients qui vivent au-dessus de leurs moyens ou ne peuvent raisonnablement pas emprunter pour acheter un logement ? Peu de choses en fait.

Évidemment, le prix des services bancaires est scandaleusement élevé en France, à cause d'un manque flagrant de concurrence et d'une entente tacite sur les prix. On peut et on doit combattre cette situation. Mais il est salutaire de rappeler que les clients sont également des individus responsables et que leurs erreurs et leurs lâchetés ne peuvent être imputables qu'aux seuls "super méchants banksters".

Posted via email from Vincent's posterous