Les supermarchés sont de plus en plus mal aimés des Français. Une publiée par Que choisir donne des résultats désastreux: clarté des prix, qualité du personnel, promotion, rayons, c'est à chaque fois la Bérézina. La qualité de service perçue par les clients est tout bonnement désastreuse.

Intéressant et à méditer pour les distributeurs qui devraient se remettre sérieusement en question. D'autant que la crise n'arrange pas leurs affaires. Des clients précarisés auront tendance à faire de petits caddies, au jour le jour ce qui remet en course les petites surfaces.

A titre personnel je rêve d'un format de proximité (de la taille d'une petite épicerie) nouvelle génération proposant:
- Une gamme resserrée de produit (500 références), un peu comme les hard-discounters
- Une présentation claire, simple permettant de faire ses courses vite et bien
- Une absence de promotions (les prix bas, c'est tous les jours)
- Des produits de qualité, issus le plus possible du coin. C'est tout à fait jouable pour l'essentiel des produits alimentaires

Alors, qui se lance ?