Voici un article intéressant et révélateur sur le nivellement des valeurs. On annonce l'ouverture d'une annexe du Centre Pompidou destinée aux adolescents. Pourquoi pas. Cette initiative est parrainée par Lilian Thuram (quelle est sa légitimité ?) qui selon le Parisien:

juge "fondamental" que les jeunes aient accès à la culture pour se construire."Il faut que les jeunes comprennent qu'il n'y pas de hiérarchie culturelle et que leur propre culture a sa place au musée", a déclaré l'ancien footballeur. Sensibilisé à l'art par un professeur, Thuram confie aimer beaucoup l'artiste congolais Chéri Samba, Mark Rothko ou Jean-Michel Basquiat.

La phrase en gras m'a fait hurler. Désolé mais tout n'a pas sa place au musée. La culture Playstation / Secret Story n'a strictement rien à foutre dans un musée. Il y a une hiérarchie culturelle, il faut arrêter de dire n'importe quoi. Par exemple, la culture street est intéressante car elle permet de comprendre certaines tendances actuelles. Mais elle n'est en rien équivalente à l'art de la Renaissance ou à la révolution cubiste.

Dire que tout a sa place dans un musée, c'est dire  que tout se vaut. Or, ce n'est pas vrai.