J'ai lu hier que Orange voulait créer son propre OS pour smartphone. L'objectif est de reprendre le pouvoir que lui ont confisque les fabricants de hardware depuis 3 ans et l'irruption de l'iPhone.

Avant, tout était plus simple : les fabricants de téléphone étaient totalement dépendants du bon vouloir des opérateurs qui avaient droit de vie ou de mort sur les terminaux. En plus, les opérateurs se prenaient de commissions sympas sur le contenu qu'on téléchargeait à l'époque comme les sonneries. Avec les App Stores, c'est un marché juteux qui leur échappe, On comprend que Orange souhaite revenir a cette époque bénie.

Certains esprits chagrins diront qu'entre iOs, Android, BlackBerry OS, Symbian et Palm, il n'y a plus de place. Je suis au contraire persuadé que l'espace existe pour un feature phone simple, bien pensé et vraiment communiquant. Cet après-midi par exemple j'ai tenté désespérément de connecter mon iPhone (téléphone personnel), puis mon BlackBerry (téléphone professionnel) à mon PC pour récupérer un fichier et l'envoyer par mail. En effet, je n'avais aucune connexion Wifi à disposition. Résultat, j'ai perdu 1 heure. Impossible de faire fonctionner la connexion Bluetooth, impossible d'utiliser mon iPhone comme clé USB car j'ai une vieille version d'iTunes sur mon ordinateur professionnel. Je ne peux donc plus me synchroniser. J'ai finalement trouvé le chemin d'accès dans le logiciel de synchronisation du Blackberry pour me connecter par câble. L'horreur !

Il y a d'autres manques graves sur nos joujous. Prenons les deux téléphones que je connais qui sont d'ailleurs les leaders du marché :
- Le BlackBerry n'a plus grand chose à apporter. L'interface est totalement incompréhensible, on ne s'y retrouve pas. La messagerie n'est pas meilleure que sur les autres téléphones, le Bluetooth ne marche pas et la navigation sur Internet est un cauchemar avec le trackball.
- L'iPhone est évidemment très supérieur mais son asservissement à iTunes le rend très délicat à synchroniser. Je ne parle pas de l'absence de synchronisation en mode cloud, de l'absence de gestion des invitations envoyées depuis Outlook (c'est simple, je dois me retaper à la main tous mes rendez-vous. Et puis, l'App Store est sympa mais finalement il n'y a que très peu d'applications valables. Je cherchais l'autre jour une application "réveil matin" de bonne qualité permettant de faire radio-réveil voire éveil lumière. Je n'ai rien trouvé de fiable.

Alors oui, il y a de la place pour un challenger attaquant le marché "par le bas", capable de proposer un Smartphone d'entrée de gamme bien pensé avec :
- Une synchronisation sans fil, programmable avec son PC. Je rêve aussi d'un système de veille programmée, avec un téléphone qui sort d'hibernation automatiquement à une heure précise et qui synchronise tout seul la messagerie ou les flux RSS
- Une connexion Bluetooth qui fonctionne et/ou une fonction clé USB simple d'utilisation qui n'a pas besoin du logiciel de synchronisation maison
- Une messagerie unifiée, gérant en push les principales messageries
- Un calendrier capable de gérer les invitations venant de n'importe quelle messagerie
- Une application de messagerie instantanée universelle supportant tous les formats (un peu comme Fring)
- Une interface simplifiée, permettant de s'y retrouver sans problème
- Une sélection d'application restreinte mais propre, efficace et testée. Pas besoin de 12 applications de réveil, il suffit d'en avoir une seule qui marche très bien. On revient là à un modèle fermé (le but recherché par Orange) mais qui permet à l'opérateur de monétiser un service efficace.
- Un navigateur Internet efficace

Si Orange est capable de sortir un système comme celui-ci, je suis quasi-certain du succès sur des téléphones tactiles ou à clavier. Il y aurait une vraie différenciation par rapport à l'existant sous l'angle de la simplicité.

Par contre, si c'est pour proposer une mauvaise copie de l'iPhone, mieux vaut laisser tomber.