eloge_frontieres_debray

J'ai lu le dernier opuscule de Régis Debray intitulé "Eloge des frontières", transcription d'une conférence tenue au Japon. Avec cet auteur, on est toujours certain d'être surpris, il adore être là où on ne l'attend pas. Par ailleurs, Debray a une qualité d'écriture et un humour qui le mettent très au-dessus de l'essayiste lambda.

Maintenant, sur le fond que peut bien vouloir nous raconter Debray ? C'est simple, il nous rappelle l'intérêt de la notion de frontière face aux "sans frontiéristes" qui occupent bruyamment le champ médiatique. Car, très justement, Debray rappelle que la frontière est indispensable pour construire une identité, permettant de créer une membrane propice aux échanges (comme la peau en quelque sorte). Car la suppression des frontières pousse les individus à se créer de nouvelles identités (à voir l'explosion des revendications identitaires) et entraîne la construction de murs, étanches, empêchant toute communication. Au final, la fin des frontières est une impasse qui aboutit non pas à favoriser l'échange mais à le réduire. Nous avons besoin de sécurité, d'un territoire qui nous est propre pour pouvoir nous ouvrir à l'autre, la frontière apporte une réponse à ce besoin.

A lire donc, pour sortir du prêt à penser.