Parfois il est bon de se redécouvrir de vieux films oubliés. Prenez par exemple les Maigret des années 50, avec Jean Gabin dans le rôle du commissaire. J'ai vu récemment ces deux films "L'affaire de Saint-Fiacre" et "Maigret tend un piège". Ces deux films sont excellents, portés par des dialogues formidables de Audiard. Mention spéciale à "L'affaire de Saint-Fiacre" plongée dans la petite bourgeoisie de province, c'est du Chabrol avant l'heure. Et bien entendu, Gabin est formidable dans ce rôle qui semble être taillé pour lui. Il EST le commissaire par sa bonhommie et ses bons mots.

Finalement, au lieu de se coltiner certains téléfilms imbéciles, mal joués, mal tournés et mal dialogués, il vaut mieux parfois se tourner vers ces joyaux méconnus, histoire de passer un vrai bon moment.